Le quatrième mur, une double signification

0
159

Le quatrième mur est un roman écrit par Sorj Chalandon, un ancien reporter de guerre. Il a reçu le prix Goncourt des lycéens l’année de sa sortie, en 2013.

Sorj Chalandon se sert de ce roman pour exorciser le traumatisme qu’il vécu durant toutes ces années en tant que journaliste de guerre. Il exprime, par le biais de ce roman, la douleur qu’il a ressentie durant la guerre du Liban, qu’il a couvert de 1981 à 1987. N’ayant pas pu faire cela à travers son métier de journaliste, il décide de le faire en tant que romancier.

Une histoire poignante

L’histoire est centrée autour de l’amitié entre Georges et Samuel. Le personnage de Georges est une sorte de double de l’auteur lui-même. Georges est metteur en scène amateur, étudiant à La Sorbonne et militant d’extrême gauche pour la défense des Palestiniens. Samuel quant à lui est metteur en scène, pacifiste. Il s’est réfugié en France suite au décès de sa famille à Birkenau et de l’instauration d’une dictature en Grèce, son pays d’origine.

Ce roman mêle les difficultés personnelles de Samuel et de Georges, et met également en lumière l’atrocité de la guerre avec un œil intérieur. Il nous permet de mieux comprendre le conflit entre les Palestiniens, Chrétiens maronites, Druzes et Chiites.

Ce militant antifasciste français a promis à son ami Samuel d’arracher deux heures à la guerre et faire jouer L’Antigone d’Anouilh à Beyrouth. L’enjeu de cette représentation est de mêler les différents adversaires du conflit au sein de la pièce de théâtre, permettant à l’art de réunir.

https://www.linkedin.com/in/salomé-breton-197b73194/

Plus de publications

Étudiante en troisième année en communication à l'ISCPA. Passionnée par toutes formes d'arts, j'aimerai associer mes passions à mon travail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here