Une initiative solidaire suite à la rencontre de plusieurs associations

0
182

Le contexte de la crise sanitaire a fortement renforcé les inégalités en France. Ceux qui avaient peu de moyens et des revenus faibles ou précaires ont vu leurs situations s’aggraver. La période des fêtes n’est pas un moment d’abondance dans tous les foyers, et cette année encore moins. Partant de cette vérité, certaines associations ont décidés de s’unir afin de proposer des actions solidaires pour les personnes en grande précarité. Nous avons pu voir la floraison de nombreux projets de solidarités et nous allons vous proposer un focus sur l’un d’entre eux.

En Essonne, les parents d’élèves de l’association CAPE91 de l’école primaire d’Orsay Mondétour ont organisé, pour la première année, une collecte de jouets sur la semaine du 30 novembre au 4 décembre 2020. Ils ont donné la possibilité aux enfants de maternelle et d’élémentaire d’apporter les jouets qui « s’ennuyaient au fond d’un placard » pour les redistribuer à d’autres enfants. Sur les cinq matinées de collecte, plus de 1 100 jouets ont été déposés dans de grandes hottes. Ils ont ensuite été vérifiés, nettoyés, triés et catégorisés par livres, jeux de sociétés, jouets et puériculture.

Cette récolte de jouets solidaire avait pour but une redistribution des jouets vers plusieurs associations de la région. Ainsi, six associations ont pu profiter de cette collecte : Les Restos du Cœur de Bretigny-sur-Orge, Zazario des Ulis, Le Secours Catholique de Palaiseau, Emmaüs Solidarité des Ulis, les Blouses Roses de l’hôpital de Longjumeau et Solidarités Nouvelles pour le logement Essonne.

Ces associations ont eu le plaisir de redistribuer les jouets issus de la collecte auprès de leurs publics. Solidarités Nouvelle pour le Logement, par exemple, qui est une association de réinsertion par le logement pour des personnes en très grande précarité, a pu faire profiter de ces jouets à plus de 120 enfants de son association.

Plus de publications

Étudiante en troisième année en communication à l'ISCPA. Passionnée par toutes formes d'arts, j'aimerai associer mes passions à mon travail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here