Le phénomène TikTok : « victime » de nombreuses controverses

0
375

En 2017, l’entreprise ByteDance créée l’application Douyin, accessible seulement aux utilisateurs chinois. L’entreprise rachète alors l’application Musical.ly qui deviendra TikTok. Elle devient accessible à un large public et se fait très vite une place parmi les réseaux sociaux déjà existants. Aujourd’hui, TikTok regroupe près de 680 millions d’utilisateurs actifs contre 1 milliard pour Instagram. Cependant, l’application est actuellement au coeur de nombreux débats.

De très jeunes utilisateurs

Tout comme les autres réseaux sociaux, TikTok a imposé un âge minimum requis afin d’accéder à l’application. La limite d’âge a été fixée à 13 ans. Néanmoins, l’application ne met en place aucun contrôle quant à la vérification de l’âge réel des utilisateurs. Il est en effet aisé de mentir en modifiant sa date de naissance.

Dès son apparition, l’application a attiré de jeunes adolescents (10-15 ans) et l’influence ne fait que croître parmi cette tranche d’âge. La plateforme regroupe de nombreuses personnes influençables et peut donc se révéler nocive pour celles-ci.

Les dérives : manipulation, hypersexualisation, etc.

Tout d’abord, nous pouvons observer que de nombreux influenceurs profitent du jeune âge de leurs abonnés. En effet, lors de lives, il est possible pour les utilisateurs d’acheter ce qui s’appelle des « cadeaux » et de les envoyer à leurs influenceurs préférés en échange de visibilité. Ces cadeaux peuvent coûter jusqu’à 100 euros, la moitié de la somme étant reversée à l’influenceur et l’autre à l’application. TikTok est alors devenu un véritable business pour les influenceurs qui incitent machinalement leurs jeunes abonnés à leur offrir toujours plus de cadeaux en échange de likes et de partages de profils. Ils tentent pour la plupart de jouer sur la corde sensible en montrant qu’ils portent de l’affection à leurs abonnés, alors qu’ils n’hésitent pas une seconde à les manipuler pour de l’argent.

De plus, nous pouvons observer qu’un grand nombre de jeunes adolescentes reproduisent les danses et challenges devenus célèbres afin d’obtenir toujours plus de visibilité. Cependant, elles ne sont pas forcément adaptées à leur âge, ce qui provoque une hypersexualisation de plus en plus conséquente. L’ampleur du mouvement est telle que des réseaux pédophiles ont été découverts au sein de l’application.

Les tentatives de régulation

TikTok, en réaction aux abus liés aux lives, a fixé un âge minimal de 18 ans pour pouvoir acheter des cadeaux. En revanche, comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, il est facile de mentir sur son âge. En outre, le réseau social n’a pas intérêt à limiter l’achat des cadeaux sachant qu’il leur rapporte beaucoup d’argent.

Concernant la protection des jeunes adolescents, TikTok tente de la renforcer à l’aide d’un contrôle parental, l’objectif étant de restreindre le temps de visionnage ainsi que le contenu qui leur est accessible. Toutefois, l’outil ne semble pas encore au point, car les vidéos « problématiques » semblent toujours faciles d’accès malgré la restriction mise en place.

Plus de publications

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here