La Place, un groupe talentueux venu tout droit de Paris Est

0
168

Le monde du rap est une planète qui ne cesse d’évoluer. Depuis 2000, de nombreux styles différents se sont succédés. Certains se sont éteints, d’autres continuent de vivre dans les musiques que nous écoutons actuellement. Si le rap est devenu une des musiques les plus écoutées, il n’en reste pas moins un univers complexe où beaucoup essayent de trouve leur place. Et en parlant de place, laissez-moi vous présenter le groupe La Place. 

La Place 

La Place, c’est un trio de rappeurs qui est né il y a cinq ans : Fulvio, Bouye et Missa. Ayant grandi avec les classiques rap des quinze dernières années, La Place c’est de la trap et de la légèreté qui s’aventure sur des instrumentales planantes, avec des phrasés percutants et des mélodies aériennes. 

Après de premières maquettes sur YouTube, des Open Mics et des freestyle à République, ils sortent leur premier EP « Café Gourmand » l’année dernière, qui leur a permis d’exposer leurs différents styles, et de pouvoir faire plusieurs concerts sur des scènes parisiennes. 

Depuis ce projet, La Place est revenu avec de nouvelles sonorités… Un confinement et quelques mois plus tard, le groupe nous emmène avec eux dans le Nouveau Monde.

Nouveau Monde 

Teinté par l’envie de s’évader, le double EP ‘Nouveau Monde’ marque un renouveau pour La Place. ‘Nouveau Monde’ dévoile un univers sombre, où le trio cherche du réconfort dans l’éclaircie. Sur six titres, les ambiances et les instrumentales varient. Nouveau Monde explore différentes sonorités avec du 2-step dans le premier clip du projet, « Nuages », une vibe baile sur le morceau éponyme « Nouveau Monde » et même des basses façon drill sur « À l’envers ». De quoi plaire aux fins connaisseurs comme aux auditeurs plus occasionnels de rap.

Nouveau Monde
– Aller –
Nouveau Monde
– Retour –

Après le clip ‘Nuages’, le groupe à sorti un projet de 3 minis-clips, retraçant leur évolution dans ce domaine, et illustrant cette atmosphère nostalgique, mélancolie et astrale qui plane dans leur EP. 

Et la suite ?

La suite n’est pas encore définie. Des concerts sont à venir, des morceaux en solo ou en groupe. Mais ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ces trois talents de Paris Est. 

Étudiante en production audiovisuelle | Site Web | Plus de publications

Léa Bui, mais Aléas sous mon nom de scène.
En deuxième année de production, je suis passionnée par l'art, la musique, l'écriture, la photographie ainsi que la peinture. La créativité est un de mes moteurs, créer me fascine, me permet de m'évader. C'est d'ailleurs grâce à celle-ci qu'en septembre dernier je réalisais le tournage de mon premier court métrage : Le Pari et que j'écrivais lors de mon dernier confinement mon second recueil de textes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here