Grass de Hong Sang-soo

0
205

Avec Min-Hee Kim, Jin-yeong Jeong, Saebyuk Kim, Hae-Hyo Kwon…

Durée 1H06

Sorti le 19 Décembre 2018

Résumé 

La Corée, de nos jours. Au bout d’une allée, caché entre pavillons et jardins, un café.

Une femme est assise à une table, un ordinateur devant elle. Elle écrit. Nous comprenons au fil du film, qu’elle retranscrit les conversations des autres personnages présents. Est-ce la réalité ou le fruit de son imagination ? Elle se tient là en permanence et observe. Nous suivons avec et à travers elle, le ballet incessant des va-et-vient, de femmes et d’hommes, d’amis, d’amants, d’étrangers… 

Hong-Sang Soo signe un film très épuré, à la photographie magnifique, en noir et blanc, travail de Kim Hyungkoo. A travers des scènes, explorant l’intime, de l’amour à l’amitié, aux pressions sociétales etc., il n’est pas question de jugement moral mais des sentiments.

Porté par la sublime Kim Min-hee, son actrice fétiche, Grass touche par sa simplicité et son esthétisme. Le film est baigné par une musique classique, allant de Offenbach à Schubert ou encore Wagner, le tout dans un aspect de quasi huis-clos, le monde extérieur semblant ne plus exister en dehors de ce café. 

Il y a quelque chose de surprenant et presque d’envoûtant dans Grass : comme cette fin qui n’en est pas réellement une, un goût d’inachevé, laissant la liberté au spectateur de comprendre le film comme il l’entend.

Mais aussi le mystère autour de ce titre : Grass, qui se traduit par ”herbe”. Pourquoi ?  Un des plans, au début du film, montre des pots de terre où se développent de jeunes pousses. A la fin, alors que l’automne s’est installé, elles ont poussé. Peut-être comme une métaphore de la Vie et de la découverte de soi, ou que nous appartenons à un tout, comme le brin d’herbe dans un champ, qui seul, ne peut exister.

Pour conclure, Grass est une œuvre délicate, dressant le portrait des relations humaines et leurs difficultés. Œuvre surprenante, elle peut toutefois ne pas convenir à tout le monde, par ses lenteurs et son minimalisme. En voici la bande-annonce :

Plus de publications

Actuellement en première année de bachelor à l'ISCPA, j'y étudie la production audiovisuelle et la communication à travers des projets pratiques.

Intéressée par l'Art, les spectacles vivants, la musique et le cinéma, je souhaiterais évoluer dans l'un de ces secteurs. À travers cette plateforme, j'espère pouvoir vous faire découvrir certaines choses que j'aime et inversement !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here