Une finale riche en émotions

0
75
Match France-Angleterre

Dimanche 6 décembre avait lieu la première finale de la Coupe d’automne des Nations. Ce match faisait s’affronter deux nations historiques, la France contre l’Angleterre, autrement dit le « Crunch ». La nouvelle règle française, obligeant ses joueurs internationaux à ne jouer que trois matchs par saison, a permis à l’équipe de France de montrer de nouveaux visages, des jeunes pleins de talent. Pour une moyenne d’âge de 24 ans, et de quatre sélections, face à une équipe d’Angleterre expérimentée, les nouveaux Bleus n’ont eu qu’une semaine de préparation ensemble. Malgré la presse anglaise, qui voyait ce match comme une farce, les Bleus ont su prendre en compte l’enjeu pour nous faire vibrer. 

Le match commence, la tension démarre. Après une pénalité pour les anglais, Brice Dulin marque le premier essai du match, et Matthieu Jalibert réussi la transformation, 7-3. Une réaction auxquelles les anglais ne s’attendaient pas. Deux autres pénalités pour les français, amènent un score de 13-6 avant la mi-temps. Les Bleus ont su résister à quinze temps de jeu au plus près de leur ligne d’en-but. Une mi-temps est déjà passée, et c’est un magnifique spectacle à regarder.

Début de la deuxième mi-temps, les choses sérieuses reprennent. Owen Farrell réussit sa pénalité, les Anglais remontent au score. Mais les Français ne lâchent rien, et Louis Carbonel réussit également sa pénalité, 16-9. C’est un chassé-croisé de buteurs. Le score se resserre, 19-12 et le match arrive à sa fin. Les Anglais doivent marquer pour égaliser, et les Français sont sous pression pour garder le score. Ce qui devait arriver, arriva : c’est à la dernière minute de jeu que l’Angleterre marque son premier essai du match, et le transforme, portant le score à 19 partout. 

À l’issue de ce match, l’égalité amène à des prolongations. Après une légère pause, celles-ci commencent. La nouvelle règle indique que le premier qui marque remporte la Coupe. L’atmosphère est tendue, et les joueurs des deux équipes donnent tout pour gagner. Après déjà 80 minutes de jeu, ils sont fatigués, et leurs organismes sont poussés aux extrêmes.

Au bout de 2 minutes dans cette nouvelle partie, l’Angleterre obtient la pénalité de la gagne. Owen Farrell, qui n’était pas dans un bon jour, la rate car sa balle tape le poteau (au terme de ce match, il en a réussi 5 sur 9). Malheureusement, après une seconde pénalité pour les anglais, Owen Farrell finit par la rentrer. Le match est terminé, 22 à 19. L’Angleterre remporte la Coupe d’automne des Nations.

Victoire Angleterre Coupe d'automne des Nations

Ces jeunes Bleus ont su défendre leurs couleurs, et nous ont montré de quoi ils étaient capables grâce à leur détermination et leur fierté de porter ce maillot tricolore. Ils n’ont pas démérité, et nous ont montré du beau jeu et une belle équipe de France. Malgré les railleries des Anglais, les jeunes Bleus ont su nous prouver leur force de caractère.

Fabien Galthié, le sélectionneur de l’équipe de France, a noté à la fin de ce match la déception qu’il avait, mais également la fierté pour ses joueurs, qui ont été admirables. Il regrette cependant que le match se soit joué « sur des décisions », dont on devine qu’elles sont liées à l’arbitrage.

Félicitations aux deux équipes qui ont su montrer les valeurs de ce sport : ce fût un match engagé, avec de la tension, du suspens… En tant que spectateur, notre cœur battait à tout rompre. Merci pour ce match à émotions, comme on les aime quand on aime le rugby.

Plus de publications

Étudiante en troisième année en communication à l'ISCPA. Passionnée par toutes formes d'arts, j'aimerai associer mes passions à mon travail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here