Yves Saint Laurent : un homme tourmenté, un talent inégalé

0
90
Gettyimages

Passionnée de mode mais par dessus tout de la marque mais aussi de l’homme, j’ai décidé de me pencher sur la vie de Yves Saint Laurent.

Yves Saint Laurent en quelques mots

Pierre Bergé et Yves Saint Laurent © DR

Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent, plus connu sous le nom de Yves Saint Laurent était un couturier, designer, costumier et homme d’affaires. Né en 1936 à Oran, en Algérie, et mort en 2008 à Paris à l’âge de 72 ans, le jeune homme a vécu dans une famille joyeuse et aimante. C’est sa mère qui lui transmet indirectement sa passion pour la mode. Elle qui portait de très belles robes, inspirait sans cesse le futur créateur. C’est en 1955 qu’il déménage à Paris, pour s’inscrire dans une école de haute couture : rapidement remarqué, le jeune couturier fait de l’œil à Christian Dior. A la mort de ce dernier, Yves Saint Laurent reprend le flambeau et devient directeur artistique de la maison Dior, à l’âge de 21 ans. Tout s’enchaine très vite pour ce prodige de la mode. En effet, seulement trois ans après, il crée sa propre maison de couture, en association avec Pierre Bergé son compagnon de toujours.

Un couturier tiraillé

Avant première du film Yves Saint Laurent (Jalil Lespert et Pierre Niney) – Wikipedia

Yves Saint Laurent est un homme compliqué, qui se sent parfois incompris. D’une timidité maladive, sa notoriété amenant une grande quantité d’interview le rend anxieux et mal à l’aise. Il connait une première dépression lorsqu’il est appelé à faire son service militaire. Eloigné de tout, ne pouvant pas faire ce qu’il aime, il est hospitalisé à l’Hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce. Sa carrière très rythmée va lui jouer des tours. En effet, Yves Saint Laurent est un homme plutôt instable : crises nerveuses, tentatives de suicide, hallucinations et crises paralysantes, sa vie est rythmée d’allers-retours entre l’hôpital et son atelier de couture. Dans ces moments là, le jeune couturier tourmenté peut compter sur son compagnon, et surtout sur son chien, Moujik. Par conséquent, à cause de toutes ses crises, Yves Saint Laurent ressent le besoin de s’évader. En 1966, il découvre Marrakech et tombe sous le charme de ce lieu qui est devenu sa muse. Malheureusement, c’est aussi à cette époque qu’il plonge dans les vices de l’alcool, de la drogue, des anxiolytiques. Le film « Yves Saint Laurent » de Jalil Lespert retrace parfaitement tous ces tourments, en plus d’être joué par le fabuleux Pierre Niney.

“Lorsqu’Yves Saint Laurent découvrit Marrakech en 1966, ce fut un tel choc qu’il décida tout de suite d’y acheter une maison et d’y revenir régulièrement. »

Pierre Bergé – mylittlekech

Un talent et un succès hors du commun

La robe Mondrian – © Abaca

Célèbre dans le monde entier, Yves Saint Laurent est un créateur de collections haute couture ancré dans l’histoire du siècle dernier. Avec un style moderne, chic mais aussi avant-gardiste, il excelle avec sa première collection, présentée en 1962. Adulateur de Marrakech et du monde plus généralement, le styliste aime voyager. Il est d’ailleurs le premier à faire défiler des mannequins des quatre coins du monde, d’origine asiatique ou africaine, rare pour l’époque. Moderniste, il réinvente le prêt à porter, un prêt à porter de luxe qu’il nomme « Yves Saint Laurent rive gauche ». Yves Saint Laurent est notamment connue pour le trench qu’il a présenté lors de sa première collection, la robe Mondrian, le smoking féminin plus novateur que jamais, la saharienne, mais aussi l’audacieuse robe transparente. Reconnu, Yves Saint Laurent a reçu la Légion d’Honneur à trois reprises, en plus d’autres récompenses telles que le Prix Geoffrey Beene du Conseil des créateurs de mode américains en 1999. De ce fait, aujourd’hui, en l’honneur de ce grand homme, deux musées ont été créés retraçant ses collections, son parcours et ses muses. Un musée est ouvert depuis 2017, à Paris ainsi qu’un autre à Marrakech. J’ai pu visiter avant la crise sanitaire celui de Paris, qui innove et renouvelle son contenu assez souvent : pour les fans et les curieux, je vous le recommande vivement.

Musée Yves Saint Laurent – Luc Castel

Site Web | Plus de publications

Actuellement en première année de bachelor communication et production à l'ISCPA, je suis très intéressée par les médias, les réseaux sociaux et la publicité.
Ouverte d'esprit et curieuse, j'ai des goûts écléctiques. J'aime tout ce qui touche à l’art, cela me permet d’exprimer ma créativité. Le cinéma, le dessin, la mode, la photographie et les voyages sont des domaines qui me passionent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here