Portrait sur l’association Solid Army

0
741

Solid Army est une association qui a été créée par deux jeunes originaire du 95 : c’est une association qui a pour but d’aider les plus démunis, en multipliant les actions solidaires et humanitaires. Tout commence en 2018, quand son président, Imad Moussaoui, décide de créer sa propre association. Avec l’aide de ses amis, donne naissance à Solid Army, qui compte maintenant plus de 3 500 abonnées sur Instagram.

Chaque samedi après-midi, Solid Army organise des maraudes sur Paris, depuis le 6 octobre 2018, et en a organisé plus d’une quarantaine au total.

Ce sont plus de 400 bénévoles qui sont mobilisés pour l’association. Depuis maintenant quelques mois, une nouvelle antenne a été créée à Evry, en plus du local historique d’Arnouville. Mais Solid Army ne compte pas s’en tenir aux maraudes : ils ont pour objectif de construire un orphelinat pour les enfants de Kpalimé, au Togo, en collaboration avec l’association « Bonheur des Enfants du Monde ». La situation de ces enfants est extrêmement préoccupante : le propriétaire des locaux a décidé de vendre son patrimoine, et doit donc expulser les orphelins. Le locataire de l’orphelinat est impuissant face à cette situation. Solid Army a donc mis en place une cagnotte Leetchi pour son plus gros projet : reloger ces enfants dans des conditions irréprochables.

Pour ce Noël très différent à cause de la crise sanitaire, Solid Army a également décidé d’offrir des cadeaux aux orphelins pour qu’ils puissent apprécier cette magnifique fête : sur un live Instagram, l’association annonce la mise en place d’une cagnotte express, dont l’objectif est fixé à 700 €, pour permettre d’offrir des cadeaux aux enfants de l’orphelinat. La générosité des abonnés permet finalement d’atteindre près de 900 €, qui ont permis au Père Noël de gâter les plus démunis, ravis de cette surprise.

Plus de publications

Étudiante en première année de Bachelor en communication et production à L'ISCPA. Je suis passionnée par l'influence des réseaux sociaux dans notre quotidien. Je souhaite par la suite m'orienter dans le domaine de la communication digitale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here