Que retenir des Daft Punk ?

0
131

Alors que leurs apparitions se faisaient de plus en plus rares et que nombreux espéraient un nouvel album, les Daft Punk ont annoncé leur séparation ce lundi 22 février 2021. Le duo français, pionnier de la French Touch depuis 28 années, a achevé son aventure à travers une vidéo nommée Epilogue et publiée sur leur chaîne YouTube.

Une carrière mémorable

Rencontrés au lycée, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Honem-Christo sont deux jeunes parisiens qui rêvent de musique et de réussite. Très vite, les deux inséparables se font un nom dans le milieu de la musique électro. C’est avec les singles Da Funk et Around The World que les Daft Punk connaissent leur premier succès international. Entre 1997 et 2008, quatre projets musicaux voient le jour dont Human After All (2004) réalisé en quelques semaines. La communication du groupe se veut minimaliste et peu fréquente pour nourrir l’attente des fans.

Finalement, leur dernier album Random Access Memories sort en 2013 et totalise à lui tout seul 4 millions de ventes. L’oeuvre est notamment reconnue pour ses collaborations inédites avec d’autres artistes comme le célèbre Pharrell Williams. L’année qui suit marque un point d’orgue pour le duo français qui reçoit 5 récompenses à la cérémonie des Grammy. Les Daft Punk sont véritablement entrés dans la légende et cumulent aujourd’hui plus de 10 millions de ventes.

Un héritage musical et cinématographique

Tout d’abord, les Daft Punk laissent derrière eux un catalogue de tubes, des shows électriques, des modèles de sample et des concepts novateurs. Mais l’héritage des Daft Punk ne concerne pas seulement la musique. Durant leur carrière, les artistes ont aussi démontré des talents de réalisateur. On peut citer Interstella 5555, un film d’animation aux allures d’Albator et entièrement musical. Enfin, le groupe a réalisé un long-métrage appelé Electroma dans lequel les des robots agissent pour retrouver leur humanité. Electroma a eu l’honneur d’être présenté à Cannes.

La fin d’un duo mythique

Si le duo est si mythique c’est en grande partie dû à leur identité mystérieuse et discrète. Le nom Daft Punk trouve son origine aux prémices rock ‘n’ roll du groupe. En effet, le magazine Melody Maker avait vivement critiqué Darlin’ (leur précédent groupe) et utilisé l’expression Daft punky (en français, punk et idiot) pour les qualifier. Thomas et Guy-Manuel avaient alors décidé de reprendre ce qualificatif et de rebondir dans le milieu des rave party et des club parisiens.

Guy-Manuel de Honem-Christo (à gauche) et Thomas Bangalter (à droite).

En 1996, les Daft Punk signent en maison de disque. Dès le départ, ils décident de se masquer lors des moments de promotion de manière à préserver leur image et leur anonymat. Les casques de robots apparaissent dans les années 2000 et ont donné existence à la légende de ces personnages. Ne pas afficher son visage c’est aussi ne jamais vieillir et donc rester jeune aux yeux du public.

Les Daft Punk sont définitivement le duo français le plus connu du monde. Ils ont su être les pionniers d’un nouveau genre mais aussi traverser plusieurs générations d’auditeurs dans le monde entier. La paire de robots a laissé un riche héritage et n’a peut-être pas fini de faire parler d’elle.

Plus de publications

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here